Recherche
Zone de lecture

Pages d’histoire

Administration

Société civile

Accéder aux archives
« Novembre 2018  
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Catastrophes et Sinistres

Mardi 10 janvier 1860

 La circulation est interdite sur le pont en bois du Chéliff, en raison de la grande crue de la rivière et la vétusté de l’ouvrage.  


14 août 1862

   Incendie à l’école des filles d’Orléansville, sans grands dégâts (charpentes de l’établissement partiellement détruit), feu maîtrisé grâce au concours des sapeurs pompiers, de la milice, et de la troupe.


11 et 12 juin 1870

   Un gigantesque incendie est déclaré à Pontéba durant deux jours. Dégâts importants.


Décembre 1877

   Pluies torrentielles enregistrées dans la région Chélifienne, causant une importante crue de l’oued Chéliff qui avait atteint un débit de 1.448 mètres cubes. (in revue africaine n° 79, première partie année 1936 P. 263).


10 janvier 1904

   Grande crue du Chéliff et endommagement sérieux de l’endiguement de la Ferme (actuelle Hay-El-Houria) par les graves inondations.


18 septembre 1909

   Le foret domanial d’Orléansville ravagée par un important incendie. Le gouvernement général de l’Algérie, en application du principe de la responsabilité collective, décide en date du 30 avril 1910, d’infliger une amende collective de 1317 francs 50 aux fractions riveraines des boccas Chouïet et Moafkia, du douar El-Adjeraf pour leurs passivité pour combattre le feu déclaré.


25/29 août 1922

   Un violent tremblement de terre frappe la région de Cavaignac (aujourd’hui Abou-El-Hassen, chef-lieu de daïra, située à 15 km de la ville de Ténès). Destruction totale de Cavaignac.


Novembre 1927

   Graves inondations qui frappent Orléansville et sa région. Le barrage de Charon (aujourd’hui Boukadir), sérieusement endommagés par les catastrophiques crues qui inondèrent la région. (Le régime du Chéliff dans la plaine d’Orléansville, X Yacono, in Revue Af 1936 (1) 253.




23 décembre 1930

   Importante crue et inondations de l’oued chéliff : Le pont reliant Orléansville à la Ferme (aujourd’hui Hay-El-Houria), construit dans les premières années de l’occupation de la ville, cède sous le poids des âges et devient plus inutilisable, se qui ramena la municipalité à penser pour parer au plus urgent, la mise en place d’un bac pour rétablir les relations entre la Ferme et la ville. Dans la séance du 27 décembre, il est dit qu’une passerelle est en voie de construction et qu’un transport automobile est envisagé de la Ferme à Orléansville via Pontéba (Oum-Drou), ce qui nous fait penser que le bac envisagé n’a pas été installé. Dans la même séance il est signalé que la circulation est interdite sur le pont. Aussi ont signale qu’une main d’œuvre militaire est engagé pour le dévasement des jardins inondés. Enfin pour parer à toute éventualité et retour de telles catastrophes dévastatrices, le conseiller Baudouin, propose le reboisement des rives du chéliff (Voir rapport circonstancié délibération 543 registre de 1926-1933).


07 novembre 1934

   Tremblement de terre à Carnot (aujourd’hui El-Abadia) : dégâts considérables. Destruction de Carnot, et partielle de saint Cyprien, Sainte Monique, les Attafs, Wattigies.


21 octobre 1954

   Pluies torrentielles enregistrées dans la région d’Orléansville. Dégâts importants. Le pont de la traversée de l’oued Tileft (7 km d’Orléansville, en direction de Vialar) entièrement détruit.


23 janvier 1961

   Le maire Henri Rigaud (ex-receveur des contributions diverses à Orléansville), adresse ses chaleureuses remerciement au personnel de la voirie, pour son dévouement apporté lors des inondations du 09 janvier 1961 en travaillant sous des pluies battantes.


16/17 août 1979

   Incendies de forêt : plus de 100 hectares de forêts ravagées par le feu dans les wilayas d’El-Asnam et Tiaret.


27 janvier 1982

   Accident ferroviaire du train de voyageurs Alger-Oran à Bouhalouane (wilaya de Chlef), faisant plus de 120 morts et 150 blessés.


09 octobre 1984

   Pluies torrentielles enregistrées dans la wilaya de Chlef, avec une grande crue de l’Oued Chlef (le plus important oued du pays avec ses 700 kilomètres de longueurs), qui faisait inondés plusieurs centaines d’hectares de vergers et de plantations, notamment à Oued-Fodda et Bir-Saf-Saf.


Mars 1989

   La ville de Chlef durement éprouvée par une grande tempête. Dégâts considérables.

 


Janvier 1861

   Interdiction de la circulation sur le pont en bois du Chéliff en raison de la crue de la rivière. Elle ne sera rétablit que le 25 janvier de la même année.



Janvier 1867

   Tremblement de terre qui secoue violement Blida. Quelques dégâts dans la région du Chéliff.


09 juillet 1871

   Un incendie se déclare dans l’église d’Orléansville qui est détruite. Dégâts importants.



26 février 1886

  Incendie déclaré au théâtre de la commune d’Orléansville, exploité par Mr Gauthier. Les infrastructures furent entièrement ravagées par le feu.


Lundi 07 août 1905

   Incendie dans la forêt domaniale d’Orléansville, du coté des fractions de Cheurfa et Smala.




02 septembre 1915

   Incendie déclaré dans la demeure de fortune (gourbi), occupé par Abbès Larbi ben Ali, père de six enfants, journalier, demeurant à bocca Ouled Mohamed.



1926

  Tremblement de terre à Carnot.




21 décembre 1930

   début de la saison hivernale : importante et extraordinaire crue suivie d’une formidable inondation, sont signalées dans l’Orléansvillois. Au barrage de Pontéba (actuellement situé sur le territoire du douar Brihiènne, commune d’Ouled Abbès) en 24 heures, le lit du Chéliff atteint 200 millions de m3. A Orléansville, le pont du Chéliff cède sous la poussée de l’eau. Les pluies torrentielles vont continuer à s’abattre sur la région durant 12 jours. (Revue Africaine 1936 1er partie, P. 263.)




23 janvier 1931

   A la suite des graves inondations qui ont frappé plus particulièrement la Ferme, une pétition est adressée au maire d’Orléansville par les habitants de cette bourgade représentant 115 immeubles touchés sérieusement par la crue, par laquelle ils demandent une intervention rapide des pouvoirs publics pour stopper les érosions du chéliff qui deviennent une menace sérieuse. Il est noté par ailleurs dans la pétition : « que les crues de novembre1927, décembre 1930 et janvier 1931 ont gravement effondré les berges de la presqu’île sur laquelle le village est construit. Qu'en certains endroits, le lit du chéliff s’est déplacé de près de trente mètres en direction des habitations ».


09 septembre 1954

   Un violent séisme d'une magnitude de 6,7 degrés sur l’échelle de Richter (calculée à Strasbourg), ravage la région d’Orléansville Bilan : 1250 morts et 20.000 habitations détruites. 5000 blessés.


09 janvier 1960

   Grave inondations survenues à travers la commune d’Orléansville faisant d’importants dégâts. (Minute du S/G de la commune d’Orléansville de 1947 à 1962).


11 décembre 1967

   Pluies torrentielles s’est abattues sur la ville d’Orléansville et ses faubourgs. Graves inondations. Dégâts considérables.




10 octobre 1980

   Une grande catastrophe frappe l’Algérie : un séisme de 7,3 sur l’échelle de Richter, dévaste la ville d’El-Asnam et ses environs (son épicentre situé à Béni-Rached). Bilan : 3000 morts et plusieurs milliers de blessés, dégâts évalués à 10 milliards de dinars et la ville rasée à 80 pour cent.


Jeudi 06 septembre 1984

   Accident ferroviaire à El-Attaf (Wilaya de Aïn-Defla). Le «Rapide » Alger-Oran percute de plein fouet un « Demper ». Bilan : deux morts et un blessé.


25 février 1989

   Disparition tragique près de Aïn-Defla dans un accident de voiture, du célèbre écrivain algérien Mouloud Maâmeri, auteur de L’opium et le bâton et la colline oubliée.


10 mars 1994

   Incendie criminel, perpétré dans le train de voyageurs faisant la liaison Alger-Chlef. Importants dégâts.


envoyer cette page par email · 13936 lectures

Publicité

Sondage






Documents Divers
Billet 10 D.A 1970 (verso)
Billet 10 D.A 1970 (verso)
Billet 50 D.A 1964 (recto)
Billet 50 D.A 1964 (recto)
Certificat médical en 1951
Certificat médical en 1951
Certificat médical  (1963)
Certificat médical (1963)
 


© Cheliff.org 2005
Site conçu et hébergé par l'équipe Delta-Soft
Chef de projet: M. Nadir Benhamouda
Historien et Ecrivain: M. Mohamed Tiab
Concepteurs Web: M. Abderahmane Teguia
M. Abdelaziz Belbachir