Recherche
Zone de lecture

Pages d’histoire

Administration

Société civile

Accéder aux archives
« Janvier 2018  
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Description de la ville d’Orléansville en 1863

D’après un plan dressé en 1863, conformément à la lettre du préfet d’Alger du 06 juin 1863, nous avons essayé au maximum de faire la reconstitution des édifices publics existants à cette époque. A la lumière de cette étude très nous avons relevé ce qui suit :

1- La muraille : La ville fut entourée par une grande muraille en pierres. Cette muraille s’étend d’Est à l’Ouest et du Sud au Nord. Elle part de l’actuelle marché couvert de Hay Bensouna, à proximité de l’oued Tsighaout, puis elle descend, en contournant le centre Larbi Tebessi (ex- Albert Camus), delà elle longe directement et passe là où il y a actuellement la station routière urbaine des bus Tazgaït, traverse la sûreté de wilaya, puis monte et passe du côté de la direction des moudjahidine pour arriver près du jardin public Hassiba Benbouali, pour contourner le restaurant de l’université (ex- les galeries) qui est compris à l’intérieur, pour descendre à proximité du bureau de la main d’œuvre, le lycée Bounaâma, le CFA, le centre de l’espace internet (ancien croissant rouge) et alla se joindre à son point de départ.

2- Les portes : elles furent au nombre de quatre : Porte de Ténès (située près de la station des taxis en partance pour Boukadir, les ruines sont présentes dans ces lieux à nos jours). La porte de Miliana (elle se trouvait, là où il y a aujourd’hui la résidence du secrétaire général de la wilaya). La porte de l’Ouarsenis (carrefour qui mène à l’actuel siège de l’APC) et enfin la porte de Mostaganem (au bout de la nouvelle rue qui passe près de Larbi Tebessi (tous près de la Faculté des Sciences humaines) et se joint à celle qui mène à nos jours à Hay Bensouna.

3- Les infrastructures : elles se devisent en huit parties : Servitudes militaires, agriculture, administrations publiques, Instruction publique et culture, culte, justice, télégraphe, santé publique et jardins et places. Il est utile de souligner que toute infrastructures confondues en 1863, étaient au nombre de 38, lesquelles nous donnons la liste exhaustive :

- 1-Abattoir civil, 2-Magasin à fourrages, 3- Lits militaires, 4-Campement, 5-Quartier du train des équipages, 6-Quartier du génie, 7-Quartier de cavalerie, 8-Quartier d’infanterie, 9-Subsistances militaires, 10- Télégraphe, 11- Hôpital militaire, 12- Pavillon des officiers, 13- Hôtel de la subdivision, 14- Places d’armes, 15- Quartier d’Artillerie, 16- Bain maure, 17- jardin public, 18- Sous préfecture, 19- Ecole des filles, 20- Presbytère, 21- Citerne de distribution des eaux en ville, 22- Ecole des garçons, 23- Eglise catholique, 24- Abreuvoir, 25- Place de la Mosaïque, 26- Lavoir public, 27- Théâtre, 28- Place de Tiaret, 29- Tribunal de 1ère instance de Justice et Paix, 30- Halle aux grains, 31- Place du marché, 32- Hôtel de ville, 33-Fourrière publique, 34- Temple protestant 35- Synagogue, 36- Magasin de la commune, 37- Dispensaire, 38- Prison civile.

A- Servitudes militaires : 1- Lits militaires, 2-Campement, 3-Quartier du train des équipages, 4-Quartier du génie, 5-Quartier de cavalerie, 6-Quartier d’infanterie, 7-Subsistances militaires, 8- Hôpital militaire, 9- Pavillon des officiers, 10- Hôtel de la subdivision, 11- Quartier d’Artillerie.
B- Justice : 12- Tribunal de 1ère instance de Justice et Paix, 13- Prison civile.
C- Administration publiques : 14- Sous préfecture, 15- Hôtel de ville.
D- Instruction publique et culture : 16- Ecole des filles, 17- Ecole des garçons, 18- Théâtre.
E- Santé publique : 19- Dispensaire.
F- Culte : 20- Presbytère, 21- Eglise catholique, 22- Temple protestant 23- Synagogue.
G- Télégraphe : 24- Télégraphe.
H- Autres dépendances : - 25-Abattoir civil, 26-Magasin à fourrages, 27- Bain maure, 28- Citerne de distribution des eaux en ville, 29- Abreuvoir, 30- Lavoir public, 31- Halle aux grains, 32-Fourrière publique, 33- Magasin de la commune.
I- Jardins et places publiques : 34- Places d’armes, 35- jardin public, 36- Place de la Mosaïque, 37- Place de Tiaret, 38- Place du marché.

Emplacement des différentes infrastructures par ordre d’importance :

1-Sous préfecture : On est étonné de constater qu’une telle infrastructure ait pu existée à Orléansville en 1863. Orléansville dépendait de la sous-préfecture de Miliana. Ce n’est qu’en juillet 1875, que la sous-préfecture d’Orléansville fut créée. Néanmoins on est en mesure d’affirmer que l’architecte (après 1962) ayant dressé le tracé du plan à partir d’une copie originale de l’époque c’est perdu on constatant le nom du « Commissariat Civil ». On pensons mieux faire il l’a interprété à sa manière. Il faut rappeler qu’un commissariat civil fut créé le 21 novembre 1851, suivi d’une commune de plein exercice le 31 décembre 1856. Ce qui nous ramene à dire que c’est le siège du CC et non la S.P. Cet édifice fut installé à l’emplacement exact de la bibliothèque communale aujourd’hui.

2- Hôtel de ville : Le siège de la mairie fut édifié, sur l’actuelle assiette où est construit la banque nationale d’Algérie jusqu’au Progrès.

3- Tribunal de 1ère instance : Situé sur l’actuelle assiette abritant « Hammam Bakaddar » et toute à fait en face on trouvait le Halle au grains (aujourd’hui occupé par la BEA. La Place du marché est attenante aux halles.

4- Prison civile : Elle fut édifiée sur l’emplacement où existe aujourd’hui le restaurant de l’université (Ex- les Galeries).

5- Ecole des filles : Edifiée sur l’édifice de l’actuel commissariat (5ème).

6- Ecole des garçons : Emplacement de l’actuelle siège grande poste de la ville, jusqu’à la pâtisserie Belgharbi.

7- Théâtre : Assiette de l’ancien commissariat de police avant son transfert et juste derrière le Lavoir public

8- Dispensaire : Il occupait toute l’assiette où on constate un café en face du jardin Hassiba. Ce lot a subi une modification. Aujourd’hui, il est traversé par la rue Si Allal.

9- Presbytère : Assiette de l’ancien siège de l’APC avant 1980, actuellement à peu près cafétéria Tazgait.

10- Eglise catholique : la où il y a le taxi phone et magasin Tazgait, en face de la poste et abreuvoir est tout à fait devant l’église et juste derrière la Place de la Mosaïque. .

11- le Temple protestant et la Synagogue : Actuellement chambre de commerce et la propriété Bentayeb et juste derrière il y avait le Magasin de la commune.

12- Télégraphe : il existait la où il y a le organisation des moudjahiddines en face de l’APC.

13- Bain maure : Actuellement Sonocome en face de l’ancien siège APC.

14- Citerne de distribution des eaux en ville : Projet de construction du nouveau siège de la daïra. En face école primaire Salem.

15- Fourrière publique : En face du du cafétéria Bengriba, rue Mokrani ( ex- rue Saïah Si Henni).

16- Abattoir civil et Magasin à fourrages : Au voisinage du pont du Cheliff, en allant à la Ferme.

17- Places d’armes : l’actuelle jardin public, derrière la bibliothèque communale.

18- Jardin public : En face de la mosquée de la ville et au voisinage avec les locaux de M. Attaf ( ex station Esso).

19- Place de Tiaret : À peu prés elle occupait l’emplacement, où il existe aujourd’hui le bâtiment OPGI (direction EPEC, café 5 juillet ETC….).

20- Lits militaires et Campement : Assiette abritant aujourd’hui le parc de la wilaya.

21- Quartier du train des équipages : En face des magasins de l’agence foncière (route Hay Bensouna) et à l’angle des frères Achitt.

22- Quartier du génie : Tous près de Larbi Tebessi (ex- Albert Camus).

23-Quartier de cavalerie : Emplacement de l’ancien musée, (ancienne poudrière).

24-Quartier d’infanterie : l’ancienne prison en face de la S.N.T.V

25-Subsistances militaires : S.N.T. V et S.N.T.R

26-Hôpital militaire : actuellement nouveau siège Apc

27-Pavillon des officiers et Hôtel de la subdivision : actuelle caserne, derrière la grande mosquée de la ville.

28-Quartier d’Artillerie : En face de l’A.P.C (actuellement les bâtiments et magasins C.N.E.P.

version imprimable · envoyer cette page par email · 10513 lectures

Publicité

Sondage






Documents Divers
 Récipissé de versement (1884)
Récipissé de versement (1884)
Elections législatives (1964)
Elections législatives (1964)
Note de service (1953)
Note de service (1953)
Enveloppe
Enveloppe
 


© Cheliff.org 2005
Site conçu et hébergé par l'équipe Delta-Soft
Chef de projet: M. Nadir Benhamouda
Historien et Ecrivain: M. Mohamed Tiab
Concepteurs Web: M. Abderahmane Teguia
M. Abdelaziz Belbachir