Recherche
Textes administratifs historiques

Zone de lecture

Pages d’histoire

Administration

Société civile

Accéder aux archives
« Mai 2019  
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Décret impérial du 16 août 1859- B 424-circonscription communale.

Article 21 :
La délimitation de la commune d'Orléansville, fixée par le décret du 22 septembre 1852 est modifiée ainsi qu'il suit :

Au Nord, la rive droite du Chélif, depuis le confluent de l'Oued bou Lekref jusqu'au lieu dit Hadjret Sidi Hennil, près du confluent de l'Oued bou Sliman ; - les crêtes des Coudiat Dhil Slougin et El Aarar Aïda, où se trouvent placés les points trigonométriques 23 et 22; - Le ravin appelé Mekatela, jusqu'à son confluent avec l'Oued Méraoui ; Une crête allant vers l'Ouest, aboutissant au point 21 placé sur le Kef el Ougueb (Rocher de l'Aigle); - une ligne droite partant de ce point, aboutissant à la naissance d'un ravin, puis de ce ravin et une ligne aboutissant au point n°19, appelé Haoud Sekkouna; - lesdites limites séparent la tribu des Ouled Kosseïr de la tribu des Beni Rached ; - Un chemin partant du point Haoud Sekkouna jusqu'à l'olivier Sidi Sâah; - Ce même chemin, entre l'olivier de Sidi Sâah et le Feïd ben Daha ;- Un pli de terrain formé par le font Nord de la vallée Feïd ben Daha; - Plusieurs sentiers, que l'on suit jusqu'à la rencontre d'une des branches de l'Oued bou Khenous, jusqu'au Chélif; - Le Chélif, jusqu'à la limite formée par le Sera Mohamed ben Halima; jusqu'au chemin d'Orléansville aux Beni Rached; - De ce chemin, une ligne droite aboutissant à un chemin conduisant aux Medjadja ; - Ce chemin jusqu'à un signal; - Une ligne droite aboutissant au chemin dit Trek Chebaka; - Ce chemin jusqu'à la limite d'une parcelle enclavée dans les Medjadja, formée en partie par le chemin dit Trek Feïdat; -Un sentier aboutissant à l'Oued el Fers; - l'Oued el Fers, jusqu'au point trigonométrique n° 76, placé au lieu dit Sidi ben Ali; - Ce chemin, divisant la réserve forestière, appelé chemin de la Crête et aboutissant au télégraphe des Medjadja; - Une crête jusqu'à la route d'Orléansville à Ténèz ; De cette route, une ligne brisée traversant les Trek el Aicha, Trek ben Kadel, et passant par le point dit Khouan el Kheïl ; - De ce point, un ravin aboutissant au chemin d'Orléansville à Mazouna ; - Ce Chemin jusqu'au point trigonométrique n°55; - Une ligne brisée, partant de ce point et aboutissant à un signal situé sur le chemin du marché; - Ce chemin, jusqu'au Chélif, à 500 m, environ du confluent de l'Oued Ouahran ; - Le Chélif, jusqu'au point qui divise les tribus des Ouled Farès des Sbéas et des Ouled Kosseïr, à 500 m, environ du Bordj Kaïd el Abid

A l'O., un chemin partant du point de jonction des trois tribus dont il vient d'être parlé, passant prés du cimetière appelé Sidi ben Djilali ben Touta, traversant l'Oued Isly au gué dit Mechera ben Settil, et aboutissant à l'Oued Medinat Zeboua ; - L'Oued Medinat Zeboua, jusqu'à un contrefort aboutissant au Dar Leila, point trigonométrique n°30; une ligne partant de ce point, passant successivement aux points trigonométriques 31, dit El Amra et 68, et aboutissant à un ravin que l'on suit jusqu'à l'Oued Kaf el Amar; - L'Oued Kaf el Amar, que l'on remonte jusqu'en face du point trigonométrique n° 69, dit Koudiat el Kem ; - Une ligne passant par ce point et celui de Koudiat el Guebli , et aboutissant à l'Oued Ksab ; - L'Oued Ksab , jusqu'à sa rencontre avec l'Oued Béagal, - l'Oued Béagal, que l'on remonte jusqu'à une ligne aboutissant au n°142; - Une ligne partant de ce point, passant par Khebouni Djahal, Acheï Diafou, et arrivant au chemin de la Crête., en suivant le Sera ben Amerach ; - Ce chemin, passant par le Djebel Lehouta, Serek Besbes et Kerba Ali ben Djilali, jusqu'à un sentier que l'on suit et qui aboutit à l'Oued ben Malmati ; - l'Oued ben Malmati, .jusqu'au Feïd el Gharbia ; - Une ligne, passant par deux jujubiers et aboutissant à Drâ Zoudj Batra, qui forme le point de jonction des tribus Ouled Kosseïr , des Sbéah du S. et des Beni Houragh

Au S., un chemin passant à Drâ Zoudj Batra, près du marabout de Mouleï Abd el Kader, à Koudiat Guemata, et aboutissant au Koudiat el Khechoucha ; - Une ligne partant de ce point et aboutissant à l'Oued bou Melhoul ; - L'Oued bou Melhoul, que l'on suit jusqu'à la rencontre de l'Oued Safsaf ;- De ce point l 'Oued el Hammam, que l'on suit jusqu'à l'Oued Isly, où commence le territoire de la tribu des Sindjès ; - L'Oued Isly, que l'on descend jusqu'à l'Oued Ghroum; - L'Oued Ghroum jusqu'à sa naissance; -Une ligne, passant par la Goubba ben Adda, le point trigonométrique n° 59, Aarrar Terrous, le Feïd Zenidja el Aarrar, et aboutissant à l'Oued ben Allous ; - L'Oued ben Allous jusqu'à sa naissance; de ce point, une ligne brisée par Ghaar Tsaleb, Drâa Set el Nemeur ;Ghabet Kheïra, et aboutissant au chemin d'Ammi Moussa à Orléansville ; - De ce chemin, un ravin se jetant dans l'Oued Sidi Sliman, puis un autre ravin ayant son confluent sur la rive droite de cet Oued, que l'on remonte jusqu'à sa naissance ;.- Une ligne brisée, suivant la crête, passant par un tas de pierres, Bou el Ghaba, marabout Sidi Abd el Kader (n° 168), une borne, et aboutissant à l'Oued Aouaoua, à 100 m. environ d'un four à chaux; - Une crête, passant par le point trigonométrique n° 79, jusqu'au Thigaout; - L'Oued Zoudj Khalifa, jusqu'à sa naissance sous le point n° 174; - Une ligne brisée, suivant plusieurs chemins et aboutissant à l'Oued bou Adouan ; - Un ravin et plusieurs chemins, que l'on suit pour rejoindre l'Oued bou Adouan ; l'Oued Kerma, que l'on suit jusqu'à sa naissance; - Une crête, passant par El Kaïa (n° 165) et aboutissant par un contrefort à l'Oued Zeroud ; - Le Chabet el Bia jusqu'à sa naissance; - Une ligne de crêtes, passant par le télégraphe des Ouled Kosseïr, Tachier, Sera M'ta el Haoula, Coudiat Chaïba, Haoudi Bouzir, et aboutissant au Chabet Messaoura ; - Le Chabet Messaoura, jusqu'au point trigonométrique n° 83 ;- Un chemin, passant par les points trigonométriques 85, 86, 88, et aboutissant à l'Oued Fodda, près du point 91, où commence la tribu des Attafs

A l'E., l'Oued Fodda, que l'on descend jusqu'au gué dit Zérerka; - Un chemin, prenant à gauche et aboutissant à la route de Milianah à Orléansville, au point dit Zeboudj Mahhi ed dîn ; - Une ligne droite, partant de cet olivier (Zeboudj) et aboutissant au point trigonométrique, n° 70; - Une crête appelée Aoud el Koura ben Kelfa, jusqu'à la naissance- de l'Oued el Meddah; - L'Oued el Meddah ; - L'Oued bou Khelaa; - Et l'Oued bou Lekref, Jusqu'à son confluent avec le Chélif, point de départ.

Extrait du Dictionnaire de la législation Algérienne - M.P Menerville
Premier volume 1830- 1860, Alger & Paris - 1884. p. 166

Noms de lieux cités dans le texte:

version imprimable · envoyer cette page par email · 2488 lectures

Publicité

Sondage






Documents Divers
Billet de 5000 f en 1955 (recto)
Billet de 5000 f en 1955 (recto)
Billet 5 f en 1942 (verso)
Billet 5 f en 1942 (verso)
Billet 20 f en 1928 (verso)
Billet 20 f en 1928 (verso)
Certificat médical  en 1948
Certificat médical en 1948
 


© Cheliff.org 2005
Site conçu et hébergé par l'équipe Delta-Soft
Chef de projet: M. Nadir Benhamouda
Historien et Ecrivain: M. Mohamed Tiab
Concepteurs Web: M. Abderahmane Teguia
M. Abdelaziz Belbachir