Recherche
Chronologie Chéliffienne

Zone de lecture

Pages d’histoire

Administration

Société civile

Accéder aux archives
« Juin 2019  
Dim Lun Mar Mer Jeu Ven Sam
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            

1900-1909

1900
11 février : Vœu du conseil municipal de la commune d’Orléansville, en vue de la construction d’une passerelle sur le Chéliff, à proximité du village de Pontéba (aujourd’hui, Oum Drou).
24 février : Mr Henri Peyron, avocat à Orléansville, atteint d’aliénation mentale, admis à l’hôpital Mustapha d’Alger.
Mars : Suite à l’ajournement de sa visite officielle à Orléansville, prévue pour les 8 et 9 février écoulé, le gouverneur général de l’Algérie, Lafferière, effectue une visite de travail et d’inspection à Orléansville.
26 avril : Le journal «le Progrès », paraissant à Orléansville, publie à travers ses colonnes, le rapport-bilan du maire de la commune d’Orléansville, Joseph Casanova, à l’expiration de son mandat électif.
06 et 13 mai : Joseph Casanova (41 ans), réélu maire pour un troisième mandat. Messieurs, Albert Attard (1849-1903), élu premier adjoint au maire ; Pierre Mino (45 ans), 2ème adjoint ; Désiré Bernady, adjoint à la Ferme et Louis Rosferlder, adjoint à Pontéba.
Juin : Entrée en service du bain-maure, appartenant à Mohamed Ben Henni, situé à la rue Cavaignac (plus connu aujourd’hui par hammam Ouled Larbi).
25 août : Le conseil municipal de la commune d’Orléansville, désigne la délégation orléansvilloise, qui doit prendre part à l’exposition universelle de Paris (France) de 1900 : Léon Bourgand (53 ans), mécanicien ; Pierre Servolès (49 ans), menuisier ; Louis Montagnié (38 ans), tailleur de pierres ; Louis Casabonne (43 ans), carrossier.
12 septembre : Pour avoir farcis le rein et le bassin d’un animal abattu avec de la graisse prise sur un autre animal, le maire décide d’interdire l’accès à l’abattoir communal à M Gabriel Badonn garçon boucher à Orléansville.
Décembre : Le conseil municipal de la commune d’Orléansville, émit le vœu que le train n°1, en partance d’Alger vers Orléansville à 6 heures 50 minutes du matin et arrivant à destination à 13 heures 23 minutes de l’après midi, l’augmentation de sa vitesse pour être à midi à Orléansville.

1901
01 janvier : Mr Dangreaux, nommé en qualité de commissaire de police à Orléansville, succédant au sieur Vinciguera (en poste depuis 1897), qui est muté dans les même fonctions à Dellys.
24 mars : Début du recensement quinquennal de la population dans la commune d’Orléansville.
07 et 08 avril : Grand concours international de musique, organisé à Alger par la commune d’Alger. La société dénommée «l"Union philharmonique d"Orléansville » représentée à ce grand rendez-vous musical.
30 juillet : Le tribunal civil d’Orléansville, condamne la commune à payer à Mr Viette, ingénieur électricien à Paris la somme de 19.329.65 f , un capital montant des fournitures faites de 1891 à 1894, pour le fonctionnement des usines électriques de la ville.
1901 : Construction d’un cimetière mozabite au douar des Ouled Mohamed par la commune d’Orléansville (Cimetière deKefafssa).

1902
01 avril : Proclamation des résultats du recensement de 1901 est insérée au bulletin officiel du gouvernement général n°1660 : la population orléansvilloise estimée à 12.273 habitants, répartit comme suit : français d’origine et étrangers naturalisés : 1615 ; israélites : 380 ; sujets français (indigènes algériens) : 9145 ; marocains : 101 ; nationalités diverses : 101.
30 août : Emile Combes (1835-1921), Président du conseil français, transmet ses vifs remerciement au conseil municipal de la commune d’Orléansville, pour l’adresse de félicitations et de dévouement au gouvernement qui lui à été transmis le 07 juin dernier, après la chute du cabinet Pierre Waldeck Rousseau (1846-1904).
21 octobre : Mr Sailley, commissaire de police à Sidi-Bel-Abbès (Oranie), muté dans les mêmes fonctions à Orléansville, pour succéder à Mr Dangréaux.
09 novembre : Démission du maire de la commune d’Orléansville, Mr Joseph Casanova (1859-1933), premier magistrat de la ville durant neuf ans. Albert Attard (1849-1903), premier adjoint au maire, chargé pour expédier les affaires de la. Commune.
21 décembre : Le conseil municipal de la commune d’Orléansville, s’élève contre la suppression de la garnison de la ville. Il note dans sa délibération n° 512 « …que dans un rayon relativement faible, une population de 200.000 indigènes lui forme une ceinture toujours dangereuse » ; et d’ajouter « que la douloureuse affaire de Marguerite (avril 1902, N.D.L.R), a réveillé chez les indigènes des sentiments d'hostilités dissimulés sans doute, encore mal éteints » ; « que la nouvelle très alarmante du prochain départ de notre escadron de chasseurs ayant péniblement affecté les esprits ». L'assemblée municipale estime : « qu'il est de son devoir de combattre ce projet, dont la mise en exécution serait désastreuse pour notre population, tant qu’au point de vue matériel qu'au point de vue moral ». Emet le vœu : « que l’effectif de la garnison soit sinon augmenté, mais tout au moins maintenue à l’état actuel, pour rassurer complètement les colons sur les éventualités qui pourraient se produire».

1903
Février : Nécrologie : Mr Adrien Fruchier, avocat au barreau d’Alger et ancien maire de la commune d’Orléansville durant les années 1882 et 1883, décédé.
01 et 08 mars : Elections municipales complémentaires dans la commune d’Orléansville. Albert Attard (54 ans), ancien premier adjoint au maire, élu maire de la ville. Pierre Mino (48 ans) et Louis Sonlier (34 ans), élus respectivement premier et deuxième adjoint au maire. Six nouveaux conseillers font leur rentrée au conseil : Marcoz ; Heïm ; Gras ; François Cravello ; Montagnié et Djelloul Merouani.
Avril : Le Président de la République française, Emile Loubet (1838-1929), traverse à deux reprises la ville d’Orléansville, sans s’y arrêter, lors de son voyage effectué en Algérie du 15 au 26 avril.
31mai : Le conseil municipal de la commune d’Orléansville, réuni en séance ordinaire à la session de mai, adresse à M. Jonnart, nouvellement nommé gouverneur général de l’Algérie (10 avril 1903) en remplacement de Paul Amédée Revoil, ses vifs félicitations : « Le conseil municipal réuni pour la session de mai, envoi à Mr Jonnart gouverneur général de l'Algérie, tous ses souhaits de bienvenue et le prie de vouloir bien comprendre Orléansville dans les centres qu'il propose de visiter prochainement ».
24 septembre : Faisant suite à une correspondance adressée par le gouverneur général de l’Algérie en date du 18 du mois, le préfet d’Alger adresse une lettre au maire d’Orléansville, pour l’inciter à entreprendre la reconstruction du mausolée de Sidi Ahmed ben Abdellah (situé à Bessakra). La commune décide le 02 octobre, d’allouer une subvention de 5.000 f, pour achever les travaux entamés par les contributions des offrandes des fidèles.
16 octobre : Recensement : Décret pourtant rectification des tableaux annexés au décret du 28/12/1891, sur la population algérienne. La population de la commune d’Orléansville, fixée définitivement à 12.500 habitants.
30 novembre : Nécrologie : Albert Attard (54 ans), maire de la commune d’Orléansville décédé. Pierre Mino (48 ans), premier adjoint au maire, chargé des affaires de la commune jusqu’à l’élection d’un titulaire.
27décembre :Organisation de nouvelles élections municipales complémentaires à Orléansville. Auguste Morand de la Genovroy (59 ans), élu maire de la commune en date du 05 janvier 1904 par le conseil municipal, devant Paul Robert (36 ans).

1904
10 janvier : Grande crue du Chéliff et endommagement sérieux de l’endiguement de la Ferme (actuelle Hay-El-Houria) par les graves inondations.
21 février : En vue de la construction d’une passerelle à Pontéba (Oum Drou) sur le Chéliff, et qui doit relier les contrées de Hanoteau (aujourd’hui Zeboudja) et Flatters (actuelle commune de Benaïria) .La commune d’Orléansville attribut une subvention de 5.000 f pour la réalisation de cet ouvrage.
Avril : Lettre du préfet d’Alger au maire de la commune d’Orléansville, par laquelle il l’informe que le gouverneur général de l’Algérie vient de mettre à la disposition de la commune un crédit de 3000 f, pour les travaux de restauration de la koubba de Sidi Ahmed Ben Abdellah.
01et 08 mai : Elections municipales complémentaires à Orléansville pour l’élection d’un nouveau conseil municipal. Auguste Morand de la Genovroy (60 ans), élu maire de la ville. Louis Clément (42 ans), premier adjoint ; Louis Sonlier (35 ans), deuxième adjoint ; Régis Magnat (33 ans), Louis Rosfelder (54 ans), élus respectivement adjoint pour la section de la Ferme et de Pontéba.
12 juin : Organisation d’élections municipales complémentaire à la suite du décès du maire Auguste Morand de la Genovroy. Paul Robert (37 ans), élu à la tête de la commune en date du 19 juin. Il fait la déclaration suivante : « mes chers collègues, je vous remercie de l'honneur que vous venez de me faire en m'appelant à présider le conseil municipal de ma ville natale… ».
19 juin : Organisation de la fête de l’enseignement laïque à Orléansville.
28 juin : Projet de création d’un réseau téléphonique entre la ville d’Orléansville et la ville d’Alger.
15 juillet : Lettre n° 2252 de M le Recteur de l'Académie d'Alger relative au projet de création d'une école supérieure de garçons à Orléansville avec une section agricole, section industrielle et un internat pour 50 élèves.
16 juillet : Projet de mise en circulation d’un train renard, reliant entre elle, les villes d’Orléansville et Ténès.
1904 : Expérimentation réussit de la culture du coton par Paul Robert dans la plaine du héliff. Une première expérimentation qui a échoué échoit à Georges Dufetre ingénieur agricole qui à réussit l’introduction de cette culture en 1900 en plantons une superficie de 300 hectares.

1905
10 mai : Le préfet d’Alger donne son accord à la commune d’Orléansville, pour l’établissement d’un train renard entre Orléansville et Ténès comme souhaité par le conseil municipal dans sa séance du 16 juillet 1904, moyennant une contribution de 3018.55 f.
Lundi 07 août : Incendie dans la forêt domaniale d’Orléansville, du coté des fractions de Cheurfa et Smala.
10 septembre : Décret présidentiel, réclamant d’utilité publique la construction de diverses lignes de tramway du département d’Orléansville et notamment de la ligne de Ténès à Orléansville.

1906
12 février : Mise en activité d’un réseau téléphonique urbain à Duppéré (aujourd’hui Aïn-Defla) et Orléansville (Chlef).
18 février : Adresse de Mr Paul Robert, maire de la commune d’Orléansville, à Mr Le président de la République française, Armand Fallières (1841-1931), à l’occasion de son investiture le 18 janvier dernier, et hommage au président sortant, Emile Loubet (1838-1929).
Sur proposition du conseiller municipal Sayah Mohamed Ben Henni (57ans), le conseil municipal de la commune d’Orléansville, émet le voeu, que le nom du général Lallemand (ancien commandant de la subdivision d’Orléansville de 1863 à 1869), soit attribué à l’un des centres de population en création dans l’arrondissement d’Orléansville, et à une rue de la ville. Le conseil décide le changement du boulevard du Sud en boulevard «Lallemand », proposition entérinée par décret présidentiel en date du 28 avril 1906.
22 avril : Lettre de remerciements, adressée au conseil municipal de la commune d’Orléansville par le président de la République française, Armand Fallières, à la suite de l’adresse de félicitations télégraphier à son excellence au mois de février 1906 à l’occasion de son investiture à la tête de l’Etat français.
13 septembre : La commune de Carnot (aujourd’hui El-Abadia), rattachée au canton judiciaire d’Oued-Fodda, et le douar de Zeddine au canton de Dupérré.
1906 : Le maire de la commune d’Orléansville, Paul Robert désigné en qualité de vice-président aux délégations financières.

1907
Avril :Sport : organisation d’un tournoi de football à Orléansville par le Football Club Orléansvillois, avec la participation des équipes d’Alger, Oran, à l’occasion des courses hippiques tenue le même mois.
16 juin : Le conseil municipal de la commune d’Orléansville, vote le maintien de la peine de mort en France et surtout en Algérie où elle est nécessaire pour assurer la sécurité dans les compagnes, et un moyen de répression efficace des assassinats commis par les indigènes.
17 juillet : Elections municipales complémentaires organisées dans la commune d’Orléansville, pour l’élection de six conseillers municipaux. Ont été élus les sieurs : Paul Bonopéra (51 ans) ; Eugène Bertrand (35 ans) ; Henri Legrand (33 ans) ; Pierre Montalti (52 ans) ; Désiré Bernady (56 ans) et Amédée Ohmer (25 ans).

1908
Mars : Le maire de la commune d’Orléansville, Paul Robert prend part aux travaux du congrès des maires d’Algérie. A l’issue de ses travaux, les congressistes émettent le vœu que l’instruction primaire des indigènes soit supprimée.
03 et 10 mai : Elections municipales complémentaires organisées dans la commune d’Orléansville, pour le renouvellement du conseil municipal et l’élection d’un maire. Un nouveau conseil est installé le 17 du mois, et reconduction de Mr Paul Robert (41ans) dans ses mêmes fonctions.
1908 :M Saïah Mohamed Ben Henni (1849-1919) d’Orléansville, élu délégué financier aux délégations financières d’Alger.

1909
18 septembre : La forêt domaniale d’Orléansville ravagée par un important incendie. Le gouvernement général de l’Algérie, en application du principe de la responsabilité collective, décide en date du 30 avril 1910, d’infliger une amende collective de 1317 francs 50 aux fractions riveraines des boccas Chouïet et Moafkia, du douar El-Adjeraf pour leurs passivité pour combattre le feu déclaré.
Septembre : Mr Taleb Abdessalem, avocat à Orléansville, quitte la ville pour suivre des conférences à la faculté de Paris. Il reprend ses consultations à partir de jeudi 16 juin 1910 à la rue de Rome.
Octobre : La troupe théâtrale Raphaël se produit à Orléansville au café d’Apollon.
Décembre : Mr Pillot, commissaire de police à Orléansville est muté aux mêmes fonctions de chef de sûreté à Constantine. Mr Chevalier, commissaire à Boghari lui succède au mois de janvier 1910.

version imprimable · envoyer cette page par email · 4186 lectures

Publicité

Sondage






Documents Divers
Elections  municipales (1935)
Elections municipales (1935)
Carte d'alimentation
Carte d'alimentation
Enveloppe
Enveloppe
Convocation (1907)
Convocation (1907)
 


© Cheliff.org 2005
Site conçu et hébergé par l'équipe Delta-Soft
Chef de projet: M. Nadir Benhamouda
Historien et Ecrivain: M. Mohamed Tiab
Concepteurs Web: M. Abderahmane Teguia
M. Abdelaziz Belbachir